Dictons de la mécanique des fluides et de la propulsion aérospatiale

downwash
  • On peut faire voler n'importe quoi. Il suffit de respecter une relation entre la forme, le poids et la puissance propulsive.
  • Une aile est une usine à air: son propos est de communiquer à l'air environnant un maximum d'impulsion descendante (downwash) avec un minimum d'énergie cinétique. L'aile peut participer à la propulsion et pas seulement à la sustentation, même sans mouvement.
  • Le vortex est nuisible: il porte de l'énergie cinétique (de rotation) mais pas d'impulsion (seulement du moment cinétique).
  • Dans un système de propulsion on peut diviser les pertes en 2 catégories: les pertes thermiques et les pertes cinétiques. Alors que les pertes thermiques sont dûes aux irréversiblités internes de la motorisation (création d'entropie par frottement, combustion, mélange, fuites) , de fortes pertes cinétiques sont dûes à un trop faible débit massique de gaz d'éjection.
  • Un bon réacteur est un compresseur isentropique (pas de pertes thermiques).
  • La déflection en sortie de réacteur est un paramètre qui influe considérablement sur les pertes cinétiques, surtout à basse vitesse.
  • On peut compresser de l'air avec de l'air. C'est ce que fait un éjecteur.

  • proposition/question/commentaire
    INDEX